J’ai trop mangé !
Actualité
Publié le 24/07/2020

J’ai trop mangé !

J’entends souvent des proches râler et des patients culpabiliser d’avoir trop mangé. J’observe des parents obliger leur enfant à finir son assiette. Je vois aussi régulièrement des membres de ma famille qui s’obligent à finir leur assiette, des amis qui acceptent de se resservir alors qu’ils n’ont plus faim, des garçons faire le concours de celui qui en mangera le plus, …

Et si pour une fois, on oubliait tout ce que nous ont enseigné nos parents et la société, et si en même temps, on fermait les yeux sur les regards et remarques malveillants, juste le temps d’un repas.

L’objectif ? S’écouter soi et écouter son corps, c’est tout.
L’intérêt ? Manger les aliments que l’on aime et en quantité raisonnée.
Comment ? C’est simple, manger quand vous avez faim et arrêter de manger, quand vous n’avez plus faim.

A cet instant, vous devez vous dire que manger quand on a faim c’est facile, mais s’arrêter c’est plus compliqué. Effectivement, quand nous naissons nous nous arrêtons de boire et manger lorsque nous n’avons plus faim. Cependant, en grandissant nous perdons ces sensations de satiété et de rassasiement puisque nous sommes obligés d’obéir à des règles bien strictes. Et si nous avons le malheur de ne pas les respecter, nous sommes des enfants/adultes mal éduqués, mal polis, difficiles, … Mais a-t-on déjà reproché à une personne d’avoir refusé une cigarette ? Non, alors pourquoi le faisons-nous pour une personne qui n’a plus faim ? La comparaison peut paraître forte mais les conséquences d’une alimentation hyper-énergétique sont aussi néfastes pour la santé.

Lorsqu’un patient me dit « samedi soir dernier, j’ai trop mangé » ou « vendredi, je vais au restaurant, j’appréhende parce que je vais trop manger », je prends le temps avec lui de travailler sur ses sentiments à l’aide de différents exercices. Ceux-ci lui permettent notamment, d’apprendre progressivement à savoir dire NON sans frustration.

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à me contacter ou allez sur Doctolib pour prendre rendez-vous.